Attaques dans l’Aude : qui sont les victimes ?

Dans l’Aude, le Daech s’est réclamé en faisant des victimes. Les attaques meurtrières ont coûté la vie de plusieurs personnes innocentes. Les attaques dans l’Aude ont démontré encore une fois les hauts et les bas de l’existence.  

Le déroulement des attaques dans l’Aude ce vendredi 23 Mars 2018

A noter que l’auteur principal des attaques dans l’Aude est un personnage de Daech au nom de RadouaneLakdim. Pour commencer, il a tiré sur une voiture  où il y avait un chauffeur touché à la tête et un passager décédé sur le coup.

Puis, il s’est approprié de la voiture pour venir jusqu’à un super marché, le super U de Trèbes à l’Aude. A l’intérieur du super marché, il a tiré sur des personnes, des clients et des employés et puis il a pris des otages pour riposter contre les forces de l’ordre. Les attaques dans l’Aude ont fait ainsi 4 morts et quinze autres personnes blessées.RadouaneLakdim a échangé des tirs avec la force de l’ordre et a trouvé la mort. Durant l’assaut, le Lieutenant-Colonel Aranud Beltrame a été abattu par le Djiadiste.

Les attaques dans l’Aude ont fait plusieurs victimes

Le Lt-Colonel de la Gendarmerie Arnaud Beltrame est la victime la plus marquante dans ces attaques dans l’Aude, en prenant tous les risques pour sauver le dernier otage, Julie la caissière du super marché. Un hommage national et public a été décrété à l’endroit du défunt gendarme par le Président de la République. Les trois autres qui ont trouvé la mort étaient le passager de la voiture au nom de Jean Mazières, un viticulteur à la retraite, puis un employé, un boucher du super marché Christian Maedves père de 2 filles et aussi un client, un maçon retraité Hervé Sasna. Les personnes légèrement blessées ont retrouvé la vie normale sauf le chauffeur qui a reçu une balle dans sa tête. Heureusement, il a repris connaissance après l’extraction de la balle. Julie, la caissière est encore sous le choc. Peut-on dire que Marine P, une jeune fille de 18 ans, la compagne de RadouaneLakdim, est-elle aussi une victime ? Sans avoir participé aux attaques à l’Aude, elle subit des enquêtes et placée en garde à vue, fichée pour radicalisation ?